La Fête de la transition, c’est la fête des possibles !

La Fête de la transition, c’est la fête des possibles !

Comment changer nos habitudes quotidiennes pour un monde plus humain, plus sain et plus écologique ?

En participant aux ateliers pratiques, animations et conférences sur la transition énergétique, la protection de l’environnement, l’agriculture responsable, l’économie sociale et solidaire, les mobilités douces,… Les associations de l’agglomération vous montreront des initiatives concrètes pour s’alimenter autrement, se déplacer activement, produire localement, partager, s’épanouir et s’engager.

Le village éphémère vous ouvrira ses portes dès 11h avec une programmation riche : ateliers, conférences, forums, jeux, concerts, spectacles, etc. Petits et grands pourront ainsi pleinement profiter de ce moment festif et écoresponsable qui donnera à chacun envie de faire sa part !

Apportez vos plantes et objets en bon état

Et puisque l’échange est un plaisir partagé, une gratiferia (brocante gratuite) et un troc aux plantes sont prévues ; n’hésitez pas à y apporter des plantes et des objets en bon état dont vous ne vous servez plus.

Vous y retrouverez certainement vos amis et assos préférés !

Coorganisée par Territoires en liens et L’attribut de Draveil, cette fête familiale vous fera découvrir qu’il peut être simple, conviviale et même économique de participer à l’émergence d’un monde plus durable et solidaire. Vous y retrouverez d’autres associations draveilloises – Pakap, Passe à ton voisin, l’école des fourmis, Le panier à salades, Liv’Libre, la maison Daudet, La cerise sur le bateau, etc.- des associations locales (le Système d’échange local (SEL) du Val d’Yerres, les association pour le maintien d’une agriculture paysanne, les incroyables comestibles et bien d’autres.

Le film de la fête de la transition 2015 à Brunoy

 

Ce dimanche 1er octobre, nombreux seront ceux qui se mobiliseront pour préparer notre avenir. Et vous, que ferez-vous ?

Si vous êtes sur facebook, merci de soutenir l’événement.

Un programme varié pour petits et grands

Plus de 30 partenaires animent de nombreux stands avec des jeux, des bricolages, des créations, des lieux d’échanges ainsi que des ateliers ludiques et créatifs pour les enfants,  présenté dans notre village éphémère (ci-dessous) avec notamment :

  • Gratiferia (ou Brocante gratuite) : apportez les objets qui ne vous servent plus et prenez ceux dont vous avez besoin ;
  • Troc au plantes : apportez vos boutures et plants et repartez avec d’autres ;
  • Ateliers de réparation de vélo ;
  • Faire soi-même ses cosmétiques et produits ménagers, à faire sur place et emporter !

Conférences et animations ponctuelles

  • 11h : Atelier de Customisation de vélos avec Pakap (2h) ;
  • 11h30 : Conférence « Un autre regard sur l’enfant : apprentissages autonomes » avec Nathalie Lamplé de L’école des fourmis (1h)
  • 12h : Visite guidée de la Fête de la Transition avec Christophe (1h);
  • 13h : Conférence « Transformons notre territoire pour une économie plus solidaire et vivante » avec Mickael Lebreton, membre de l’Attribut de Dravei (1h)l.
  • 14h : Conférence « Aménagement du territoire et biodiversité » avec Christelle Pluvinet, animatrice RENARD (1h)
  • 15h : Conférence « C’est quoi un supermarché solidaire et coopératif » avec Antoine Stabile, l’Ep’Autre (1h)
  • 16h : Conférence « Le Scénario Négawatt » avec Baptiste Rabourdin, ambassadeur Négawatt (1h)
  • 16h : le conte musical « L’histoire de Fléodore » (40mn) ;
  • 17h : Atelier « Ralages et régalages » pour gérer le vivre ensemble avec l’EAD.
  • 17h : Table ronde « Le financement citoyen » avec Aurélien Gérard d’Energie partagée, Karim Sellami de Terre de liens, Emmanuel Gauvry des Ailes du Moulin et Essonne Info.

Le village éphémère de la fête de la transition

de l’entrée en faisant le tour par la gauche :

ENGAGEMENT CITOYEN

Situé au milieu de la fête, l’engagement citoyen est le lieu d’accueil où sont offerts plans et programmes et où chaque citoyen peut échanger ses euros en Valys, la monnaie locale. C’est aussi un lieu d’échange sur les démarches de transition écologique et sociale.

  1. Territoire en liens : l’association présente ses projets et les acteurs du Collectif pour une transition citoyenne ;
  2. L’attribut de Draveil : ce laboratoire de solidarité éco-citadine expose ses actions pour l’environnement, le cadre de vie et la solidarité à Draveil et aux alentours ;
  3. Le pacte pour la transition : porté dans tout le pays par le Collectif pour une transition citoyenne, il propose aux élus locaux de s’engager sur 5 mesures concrètes à mettre en oeuvre dans l’année sur leur territoire, parmi une liste de 15 mesures, plus ou moins engageantes, mais toutes simples, économiques et efficaces en terme d’impact ;
  4. Les toilettes sèches : construites en atelier collaboratif par Territoires en liens en partenariat avec Passe à ton voisin et la ressourcerie de Sénart Val de Seine, sont mis à disposition du public sur la manifestation.

MOBILITES douces et actives au quotidien

Le « tout voiture » n’est ni une fatalité ni une obligation pour se déplacer. Marcher, trottiner, pédaler sont de véritables alternatives pour de petits trajets : pas de pollution et un bon exercice physique pour maintenir sa forme !

  1. L’atelier de réparation de vélo : L’Attribut de Draveil installe le sien sur la fête pour que chacun puisse y apprendre à entretenir, régler et réparer son vélo sous les conseils de professionnels aguerris ;
  2. Alternat, une péniche pour la paix : un atelier « au fil de l’eau » fait découvrir le monde de l’eau et le trafic fluvial… pas si loin de ces deux péniches amarrées à Juvisy ;
  3. L’atelier mobilité : regroupe les ateliers pratiques des bénévoles de la FCDE, la Fédération pour la circulation douce en Essonne, la pétition pour une piste cyclable sur le pont de Juvisy et l’essai de vélo à assistance électrique (VAE) ;
  4. Pakap : le Café des enfants de Draveil anime un atelier de customisation des roues de vélos de 11h à 13h.

MOBILISATION CITOYENNE

Préserver le climat, la biodiversité et les sites naturels sont les enjeux du XXIe siècle. Et au niveau local, de nombreux citoyens et associations s’activent :

  1. Citoyen en Seine : des associations de protection de l’environnement et des citoyens partagent leur expérience de mobilisation et expliquent comment s’organiser pour défendre ses projets à travers le « Jeu de loi des Zad », zones à défendre.
  2. Cirque de l’Essonne à Cœur : ce collectif regroupant plusieurs associations pour la défense du cirque de l’Essonne, présente leur mobilisation pour la défense des terres agricoles, naturelles et forestière ;
  3. Patrimoine du XXème: présente le quartier des briques rouges de Vigneux labellisé patrimoine du XXe.
  4. NaturEssonne; l’association pour la protection de la nature en Essonne fait découvrir les espèces rares ou en voie de disparition qu’il est important de protéger pour maintenir la biodiversité.
  5. Anticor 91 : pour moraliser la vie politique, le citoyen a un rôle à jouer pour lutter contre les prises illégales d’intérêts, le favoritisme, etc.
  6. Terre de liens : les enjeux de disparition des terres agricoles nécessitent d’aider les paysans à s’y installer : un bon placement pour tous ceux qui veulent faire pousser des fermes ;
  7. Collectif Climat Nord Essonne ; comprendre les enjeux du dérèglement climatique et connaitre les moyens pour réduire l’impact carbone peut être un préalable au changement de mauvaises habitudes !
  8. ATTAC Val d’Orge ; mobilisé pour une prise de pouvoir par les citoyen.ne.s sur leur vie et la construction d’une démocratie active, il présente ses actions.
  9. Stop Linky Draveil expliquera en quoi le remplacement de tous les compteurs électrique actuel par un compteur Linky est une aberration écologique et économique ; 
  10. L’UAGD : l’Union des associations et des groupements de Draveil propose des livres à emprunter, comme il le font toute l’année dans les magasins volontaires de Draveil avec leur projet Liv’Lib.
  11. Essonne Info : ce journal numérique présente ce qu’est un journal indépendant et participatif.

RESTAURATION – BUVETTE

Manger local, bio et équilibré pour préserver sa santé, c’est possible sans se ruiner

  1. La restauration sur place propose un menu bio, végétarien et équilibré et des goûters pour petits et grands : curry de légumes-riz, pizzas, crêpes etc ;
  2. La Buvette propose une bière locale, des jus de pomme bio, des gâteaux maison et autre encas… bio bien-sûr !

ALIMENTATION & SANTE

« Que ta nourriture soit ta propre médecine » disait Hippocrate. L’officine regroupe les ateliers pratiques pour manger sain et équilibré et prendre soin de soi et de sa maison.

  1. Les AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) : le Panier à salade de Draveil, Les sapouss de Yerres et Seine brin d’orge de Juvisy organisent un jeu de Kim-fruits et légumes et présentent leur démarche ;
  2. Ep’Autre : l’épicerie coopérative et solidaire de Juvisy anime plusieurs conférences sur ce sujet ;
  3. Biovivéo : son réseau de trois magasins BIOCOOP de Montgeron, Soisy-sur-Seine et Athis-Mons présente ses valeurs et leur activité ;
  4. Stand alimentation : en alternance, des contes et histoires sur le thème de l’alimentation, un Twister de légumes pour les enfants, un quizz pour les adultes et découverte d’un petit déjeuner sein et équilibré ;
  5. Faire soi-même : Territoires en liens invite chacun à s’entrainer à faire soi-même ses produits cosmétiques et produits ménagers, puis à les tester chez eux ;
  6. Exposition « le feu sacré des steppes », un voyage express en Mongolie à la rencontre de ses chamanes mongols et du lien qu’il entretiennent avec la nature ;

VIVRE ENSEMBLE : espace enfants et familles

Des ateliers ludiques et créatifs à partager entre enfants, parents et grands parents afin d’accompagner les enfants, les aider à exprimer leur créativité et à avoir confiance en eux.

  1. Maison Daudet : la maison de l’écrivain Alphonse Daudet est  un lieu de rencontres artistiques et culturelles, une résidence de conteurs francophones et un lieu de mémoire ;
  2. INSPIIR apprend à découvrir son propre fonctionnement et à profiter pleinement des bienfaits de la méditation et du yoga.
  3. e-graines : le mouvement d’éducation au développement durable présente ses projets et anime un jeu pour faire naître et grandir l’initiative solidaire et responsable, toutes générations confondues ;
  4. Eco-Ecole : son label international d’éducation au développement durable a été remis à l’école Jules Ferry de Draveil qui présente son expo sur le tri et recyclage des déchets ;
  5. EUDEC mouvement des écoles démocratiques : L’école autonome démocratique (EAD) d’Epinay-sur-Orge et L’école des fourmis de Draveil, animent un échange « un autre regard sur l’enfant », un atelier « ralage et régalage » pour gérer le vivre ensemble, un atelier philo, du jonglage, etc.
  6. Clinique et centre d’adoption de doudous
  7. Caravane de la transition : le coin lecture des Pakap et, à proximité, le chariot du vivre ensemble de L’école des fourmis ;
  8. La compagnie Milo : à 16h, le conte musical « L’histoire de Fléodore » (40 min) s’adresse aux adultes et enfants à partir de 10 ans ;
  9. Centre social des amandiers de Vigneux : pour apprendre à tricoter ou fabriquer des éponges avec des chaussettes, le centre anime un atelier Tawashi et un tricot-thé ;
  10. Atelier recyclage : animé par Territoires en liens, il amuse toujours les enfants !

ENVIRONNEMENT ET HABITAT : rénovation de l’habitat, économies d’énergie et énergies renouvelables

Une maison économe en énergie, en eau et en consommation de toute sorte permet non seulement de maîtriser ses charges mais aussi de vitre dans un environnement plus sain et respectueux de l’environnement.

  1. Les familles à énergie positive du Val d’Yerres : elles recrutent des familles volontaires du territoire pour participer au challenge d’économie d’énergies au quotidien qu’elles organisent chaque année ;
  2. ENERCOOP : premier fournisseur d’électricité 100% renouvelable, cette coopérative permet à chacun de consommer son électricité autrement et en toute transparence ;
  3. Energie Partagée : ce fond d’investissement citoyen accompagne les projets de développement d’énergies 100% renouvelables, projets vertueux et loin de toute spéculation ;
  4. La Maison Départementale de l’Habitat : elle conseille et accompagne les particuliers pour faire des économies d’énergie, isoler leur logement, etc.
  5. RENARD : association agrée de protection de l’environnement et agrée de jeunesse et d’éducation populaire, elle propose des conférences pour prendre en compte la biodiversité dans les projet d’aménagement et faire entendre sa voix en tant que citoyen. (Voir programme des conférences ci-dessous)
  6. SyAGE : le Syndicat mixte pour l’assainissement et la gestion des eaux du bassin versant de l’Yerres présente l’assainissement de l’eau et la préservation de la biodiversité en collaboration avec le Museum national d’histoire naturelle
  7. Collectif de sauvegarde de la vallée de Yerres : différentes associations qu’il regroupe présentent leurs actions pour protéger des sites remarquables de la vallée de l’Yerres.

AGRICULTURE urbaine, permaculture et biodiversité

Cultiver son jardin bio, faire pousser des aromatiques et légumes sur l’espace publique, faire son compost, faciliter l’accès aux terres agricoles, c’est préserver la biodiversité et s’assurer une alimentation saine.

  1. Les croqueurs de pommes : afin d’inciter les gouteurs à les sauvegarder, l’association propose au public de gouter de délicieux fruits de variétés locales ;
  2. Le poulailler : les poules de L’attribut de Draveil amendent le sol tout en amusant les enfants !
  3. Les Incroyables Comestibles de l’Essonne et de Draveil : les citoyens sont invités à cultiver et proposer leurs récoltes en libre service sur l’espace public ou semi-public ;
  4. Graines de Vie : alors que 75 % des espèces comestibles ont disparu en moins d’un siècle, ce mouvement explique comment  sauvegarder des variétés potagères et fruitières anciennes menacées de disparition ;
  5. Le potager du Bois Chardon et Le potager de Port Premier : ils donnent mille et une astuces pour cultiver des légumes en milieu urbain ;
  6. La ruche : apiculteur, Franck présente sa ruche et son mélange de techniques bios, de permapiculture et de géobiologie vibratoire pour mieux respecter les abeilles ;
  7. Vannerie : Cristel fabrique sur place ses paniers en osier ;
  8. Troc aux plantes : don et échange de boutures et de plants.

ECONOMIE circulaire, sociale et solidaire

Don, recyclage, monnaie et système d’échange locaux : le marché local propose des modes de consommation et d’échange plus respectueux de l’humain et de l’environnement… une ouverture sur un autre modèle économique et social

  1. La Gratiferia (brocante gratuite) : un espace pour expérimenter le don sans contrepartie et la consommation raisonnée : on y dépose (ou pas) des objets dont on ne se sert plus et on y prends (ou pas) des objets qui nous sont vraiment utiles ;
  2. Les SEL du Val d’Yerres et d’Athis-Mons (Système d’échange Local) : des activités et des services échangés entre ses adhérents via une monnaie à parité temps, dispositif qui a fait ses preuves en France et dans de nombreux pays ;
  3. Passe à ton voisin : un collectif local et convivial qui repose sur le don d’objets, de services et de conseils entre particuliers via une liste de diffusion internet ;

Faites nous savoir votre intérêt en vous inscrivant sur l’événement facebook ou via le formulaire de contact.

L’affiche de la fête de la transition que vous pouvez télécharger ici

Appel à bénévoles

Appel à bénévoles

La Fête de la transition ne peux se faire sans vous !

Cette année, l’association Territoires en Liens et l’Attribut de Draveil coorganisent la Fête de la transition, aussi appelée Fête des possibles. Ce festival écologique et citoyen nous invite à prendre de bonnes habitudes pour un monde plus humain, plus sain et plus respectueux de l’environnement. Il se déroulera sur la pelouse du Port aux cerises à Draveil, le dimanche 1er octobre, de 11h à 19h, à 5 min de la gare RER de Juvisy.

Seriez-vous disponible et motivé pour nous donner un coup de main durant un moment de la journée ou la veille pour l’installation ? Nous vous invitons à vous inscrire sur les planning en lien sous les thèmes ci-dessous : ils sont sur Framadate, un logiciel libre qui facilite les organisations des réunions !

Vous pouvez aussi nous contacter par mail à adresse contact@territoiresenliens.org afin de définir ensemble le(s) poste(s) et le(s) créneau(x) qui vous conviennent, avec les consignes associées.

Les principaux postes proposés sont, par créneau d’une heure

Restauration et buvette
– cuisine le samedi soir à l’Attribut de Draveil
– restauration et buvette le dimanche (préparation, distribution, rangement)

Gratiferia (brocante gratuite)
– Installation, l’accueil du public, la gestion des objets
– 1 personne en sus avec un diable pour aider les gens à transporter ce qu’ils apportent.

Accueil du public, présentation et information

Reportages photos et vidéo
– Contactez Marie-Cécile Lebrun : mc.lebrun@sfr.fr

L’animation de certains stands :
– Celui des incroyables comestibles : https://framadate.org/oumDzIDEsMD3jz9d
– Pour les autres, regardez le programme et dites-nous celui qui vous intéresse !

Ateliers Déco à L’attribut les 17, 24 et 30 septembre (voir leur agenda)

L’atelier cuisine à L’attribut le 30 septembre

La manutention, le samedi de 17 à 22h ou le dimanche de 19h à minuit (inscriptions ici)

Merci de votre soutien et à bientôt !
L’équipe de Territoires en Liens et de L’attribut de Draveil.

« Fais le », le Flash mob de la fête !

« Fais le », le Flash mob de la fête !

Vous aimez danser, bouger ou surprendre ?

Alors retrouvons-nous de 15h à 17h les samedis 23 puis 30 septembre à l’Ecole du 75 boulevard du général de Gaulle pour préparer un Flash mob que nous pourrons faire une ou deux fois le dimanche 1er octobre à la Fête de la transition. L’entrée se fait par la porte du fond de la cour à gauche, mais elle sera fermée dés 15h15 alors notez maintenant mon numéro de téléphone en cas de retard : Marie-Cécile : 06 26 13 35 95 (salle 18/19 au premier étage).

Sous la direction et les conseils avisés de Sophie Davot, nous apprendrons ensemble une chorégraphie sur le morceau très écolo « Fais le » du groupe de rap belge Pang. Professeur au Conservatoire de Draveil, Sophie n’en est pas à son premier Flash Mob à Draveil.

Et si la pluie s’invite à la fête, nous nous retrouverons certainement à l’entrée principale de l’école municipale d’art plastic du 75 Boulevard du Général de Gaulle. Vous pouvez suivre cette page qui sera mis à jour, ou vous inscrire auprès de Marie-Cécile à mc.lebrun@sfr.fr pour être tenue au courant par mail et garder le contact au 06 26 13 35 95.

Faites la vélorution…

Faites la vélorution…

Mobilisons-nous !

Ailleurs, ils ont réussi : pourquoi pas nous ?

Les néerlandais parcourent 11 fois plus de kilomètres à vélo que les français. Pourtant, le deux roues n’est pas inscrit dans leurs gènes ! Ils ont du se mobiliser et faire preuve d’une forte détermination dans les années 70 pour exiger des pouvoirs publics des pistes cyclables en site propre, séparées et protégées du flot automobile. Il en fut de même à Strasbourg, première ville cyclable française et 4e mondiale. C’est en octobre 75 que la mobilisation a commencée, lorsqu’une mère de famille décède à vélo, écrasée par un camion. Aujourd’hui, plus de 50% de ses habitants s’y déplacent à bicyclette sur 560 km de piste, en toute sécurité.

Comment les néerlandais ont obtenus leurs pistes cyclables (cliquer sur la molette Réglage en bas à droite pour mettre les sous-titres en Français !)

Mais que devient le Plan vélo de la région ?

Le plan vélo, adopté en mai 2017 par la Région Ile-de-France, a acté ces pistes cyclables, mais où sont elles ? Comment accepter l’inertie des pouvoirs publics sur ce sujet alors que la circulation routière est responsable de 35 % des émissions de gaz à effet de serre ainsi que des émissions de particules fines et d’oxydes d’azote provoquant des maladies respiratoires qui tuent 50 000 personnes par an en France. Pourtant rien n’est fait pour encourager le report de la voiture vers le vélo : aucune solution n’a été proposée aux usagers pour leur sécurité, aucun projet de piste cyclable n’a vu le jour pour créer des liaisons sûre et confortables sur notre territoire du Val d’Yerres – Val de Seine..

Préservons notre santé et notre environnement

Partout, les habitants se mobilisent pour des aménagements plus adaptés aux usages d’aujourd’hui : des pistes cyclables en site propre, la continuité du réseau, des parkings à vélo, des ateliers de réparation, des écoles, etc. Il est temps que les citoyens fassent entendre leur voix pour que leur sécurité et leurs besoins soient pris en compte. Les accidents, les incivilités, la pollution, les nuisances sonores, les trottoirs encombrés de voitures en stationnement comme les embouteillages ne sont pas une fatalité. Le vélo préserve notre santé comme notre environnement. Il nous permet aussi d’aller plus vite qu’en voiture pour les trajets de moins de 3 km en ville et à moindre coût. Enfin, pour les comptes publics, aménager des pistes cyclables coute dix fois moins cher qu’un tramway.

Collectifs et associations s’organisent localement

La fédération pour les mobilités douces en Essonne comme des associations locales – Vélyve, la Vélo-école de Brunoy, l’Association Locale pour l’Environnement à Juvisy, etc. – s’organisent… sans oublier L’Attribut de Draveil qui ouvre toujours son atelier de réparation de vélo un dimanche sur deux. Une pétition demande au département « la création, dès 2018, d’une voie cyclable sécurisée sur le pont reliant Draveil à Juvisy », un passage particulièrement dangereux. Dès maintenant, nous prenons acte de la décision du département et de F. Durovray par article de presse (Le Parisien) qu’une piste cyclable est à l’étude. Nous demandons que cette piste soit protégée et que ce projet soit déclaré d’intérêt général avant la fin de l’année pour qu’une enquête publique puisse se dérouler en 2018.

Retrouvez-les à la Fête de la transition … celle des possibles !

L’attribut de Draveil coorganise la Fête de la transition 2017 avec Territoires en Liens. Nous vous invitons à retrouver ces citoyens et ces associations et bien d’autres le dimanche 1er octobre pour vous informer et agir, ne serait-ce qu’en signant cette pétition !

Projet de café associatif au Moulin de la pyramide à Brunoy

Projet de café associatif au Moulin de la pyramide à Brunoy

Les ailes du moulin ouvrira un café associatif et solidaire dès cet automne au Moulin de la galette, place de la Pyramide à Brunoy (N6 face à la forêt de Sénart).

Se retrouver autour d’un verre, emprunter un livre, échanger et partager : la vie de ce lieu reposera sur des valeurs solides qui nous tiennent à cœur : la convivialité, la solidarité, l’éco-citoyenneté, l’intergénérationnel…

En adhérant à titre individuel, familial ou associatif, chacun pourra participer, mais aussi proposer et organiser un atelier, une exposition, un concert, un repas, une balade en forêt… bref devenir acteur de ce lieu et de ce qui l’entoure, à l’échelle du quartier, de la ville, mais aussi d’un territoire élargi au Val d’Yerres – Val de Seine et à la forêt de Sénart, située à quelques pas seulement.

L’association Les ailes du moulin a été créée à l’initiative de Territoires en liens et de plusieurs habitants du quartier, ainsi que d’autres associations partenaires. Ensemble, nous nous sommes regroupés en collectif pour répondre à l’appel à projets de la Mairie de Brunoy destiné à la gestion de ce lieu symbolique du territoire devenu restaurant asiatique et racheté au printemps dernier par la Ville après plusieurs années de fermeture.

Après un gros travail préparatoire, c’est celui de Les ailes du moulin qui a été retenu à la mi-juillet, parmi 5 dossiers concurrents. Depuis, nous travaillons ardemment à la mise en place administrative de la structure, en attendant de disposer des clés dans les prochains mois. En effet, la Mairie doit préalablement réaliser quelques travaux de mise aux normes et de réhabilitation du bâtiment.

N’hésitez pas à rejoindre dès maintenant notre projet, en l’évoquant autour de vous, en partageant la page Facebook (https://www.facebook.com/lesailesdumoulinbrunoy) ou en rejoignant l’équipe des organisateurs bénévoles et apporter ainsi votre pierre à l’édifice de cette nouvelle grande aventure !

 

La Caravane de la transition, prête à prendre la route ?

La Caravane de la transition, prête à prendre la route ?

Il y a un an, Territoires en liens a acheté une ancienne mais belle caravane pour faciliter la mise en œuvre de ses actions et celles de ses partenaires sur le territoire, en se rapprochant d’un public nouveau et peu sensibilisé. Ainsi, la caravane a déjà servi à plusieurs reprises, à Boussy-Saint-Antoine, Montgeron, Brunoy…

Nous venons de franchir une nouvelle étape, avec la réalisation d’une grande fresque sur ses flancs en partenariat avec le Service Jeunesse et le Centre social de la ville de Brunoy. Vous aurez ainsi l’occasion de la découvrir sous toutes ses coutures ce 1er octobre lors de la Fête de la transition/des possibles de Draveil.

Prochaine étape : finaliser l’aménagement intérieur, ce qui n’empêche pas de l’utiliser dès maintenant pour de nombreux projets itinérants ou délocalisés…

Avis aux volontaires pleins de bonnes idées !